Tous les articles par stevensogrez

Soirée-Débat MADAME HYDE

Suite à la projection du film ‘Madame Hyde’, réalisé par Serge Bozon avec l’actrice Isabelle Huppert, qui est une libre adaptation du roman de Robert Louis Stevenson et devant un public nombreux et intéressé, Michel Legros et Jean-Pierre Naugrette ont animé le débat tout en répondant aux questions des spectateurs passionnés par le roman de Robert Louis Stevenson  « l’étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde », débat suivi d’un conte narré par Geneviève Dumant.

 

PROGRAMME 2018

Proposition de programme d’activités 2018

Dimanche  4  mars  2018 :

Randonnée multilingue  départ depuis la gare de Fontainebleau rendez- vous à  14 heures devant la gare

Samedi  7  avril  2018 :

chasse au trésor à Franchard rendez- vous à 14 heures au centre  d’écotourisme pour un départ à 14 heures 30

 4 jours de randonnée « la ronde de la forêt de Fontainebleau »

Jeudi  10  mai   :

étape N° 1    Fontainebleau -> Barbizon  13  km

Départ de Fontainebleau devant les grilles du Château à 8 heures 45 pour une arrivée à Barbizon vers 12 heures 30   Pour les personnes qui le souhaitent repas à la crêperie

Vendredi 11 mai :

étape N°2   Barbizon ->  Grez   24  km

Départ de Barbizon cour de la Mairie à 8 heures 30, repas tiré du sac à Recloses vers 12 h. 30.

A 14 heures départ de Recloses  pour les randonneurs partis de Barbizon accompagnés des    personnes qui souhaitent faire le parcours Recloses /Grez

Samedi 12 mai :

étape  N° 3   Grez sur Loing  ->  Moret sur Loing  17 km

Départ de Grez sur Loing depuis le pré communal à 8 heures 30 pour une arrivée Porte de  Bourgogne  à Moret sur Loing vers 12 heures 30. Repas tiré du sac sur les bords de la rivière.

Dimanche  13  mai :

étape N° 4  Moret sur Loing  ->  Fontainebleau  19 km

Départ de Moret sur Loing devant l’office de tourisme à 9 heures 30. Repas tiré du sac en forêt pour une arrivée devant les grilles du Château de Fontainebleau vers 15 heures 30

Dimanche 11 mars 2018 :

Assemblée Générale à 10 h. 30 salle polyvalente de Recloses

Samedi 26 et Dimanche 27 mai 2018 :

Participation aux Naturiales de Fontainebleau

Dimanche 21 octobre 2018 :

journée Stevenson

1878 – 2018 : Un anniversaire

1878 – 2018 : Un anniversaire de 140 ans à fêter dans les Cévennes

Le nouveau président de l’association « Sur le Chemin de Robert Louis Stevenson », Hubert PFISTER et le conseil d’administration ont le plaisir d’annoncer les animations prévues en 2018 sur le Chemin de Stevenson dans les Cévennes.

Voyages avec un Âne dans les Cévennes.

 

La principale manifestation sera La Caravane des Ânes qui partira du Puy-en-Velay le samedi 22 septembre pour arriver à Alès le dimanche 7 octobre ( Le GR 70 Chemin de Stevenson)

Vous trouverez les détails en cliquant sur le lien ci-dessous.

https://www.chemin-stevenson.org/

Pour ceux qui sont intéressés à découvrir la région du Monastier-sur-Gazeille et Le Puy-en-Velay fin septembre,Janet Darne vous proposera un petit séjour clés en main, tous frais compris sauf le coût de votre transport jusqu’à l’aéroport ou la gare de Lyon.

Plus de détails plus tard.

The new chairman of the association « Sur le Chemin de Robert Louis Stevenson dans les Cévennes » and the board of directors are pleased to announce the

Forthcoming celebrations in 2018 of the 140th anniversary of Stevenson’s historic journey !

        Travels with a donkey in the Cévennes 

The main event will be the Donkey Caravan which will leave Le Puy-en-Velay Saturday 22 September and arrive in Alès Sunday 7 October (GR 70 Stevenson Path).You will find all the details of events through the above link to the website of the association.

https://www.chemin-stevenson.org/

For those who are interested, Janet Darne will be organising a trip to this area of France – Auvergne, Haute-Loire- Le Puy-en-Velay-Le Monastier-sur-Gazeille at the end of September. All costs will be included in the price except your transport to Lyon airport or station.

More news later.

 

 

Assemblée Générale 2017

Assemblée Générale 2017 du 9 au 13 novembre 2017 à Edinburgh (Ecosse)

Réseau Européen sur les Traces de Robert Louis STEVENSON

Cliquez ici, pour avoir l’article en PDF

 

Photo 01 – Vue d’Edinburgh

Cette Assemblée a réuni comme tous les ans des membres de toutes les associations STEVENSON. Ainsi nous avons retrouvé chez nos hôtes d’Edinburgh nos amis de Bristol, des Cevennes et du Nord de la France. L’Association R.L. Stevenson de Barbizon à Grez a été représentée par Michel Legros (notre président), Geneviève Dumant, Ian Fuller et Sophie Batsis, Dominique Calmels et son amie Christiane, et Isolde et Guy Duvaud. Pour la première fois un représentant de la ville de Bad Homburg (Allemagne) le Dr. Matthias Setzer, Chargé de Culture, était parmi nous.

Après un chaleureux accueil le jeudi soir l’Assemblée Générale nous a tous réuni le lendemain matin. C’était un grand moment d’échanges et de partage. Nous avons pu entendre le récit des réussites, projets et aussi des soucis des différentes associations.

 AG Edinburgh 2017

L’après-midi a eu lieu le Conseil d’Administration avec deux grands évènements. Notre Président Michel Legros, après plusieurs années de travail et de dévouement consacrées avec passion au Réseau a demandé de quitter cette fonction et a passé le flambeau à Christian Brochier des Cevennes à qui nous souhaitons courage et réussite pour cette tache importante. Le deuxième évènement était l’adhésion officielle au Réseau de la ville de Bad Homburg et qui nous a déjà annoncé une manifestation sur les traces de RL Stevenson prévue pour le mois de mai 2018.

                                                                               

                                                                 un vrai Ecossais                         La vieille ville Edinburgh

Pendant le Conseil d’Administration certains membres ont pu visiter le centre historique d’Edimbourg avec John Shedden, membre du RLS Club ; une visite passionnante, avec des découvertes de sites magnifiques, agrémentée par les commentaires pleins d’humour de notre guide John. Entre autres, le Writer’s Museum nous a fait découvrir des objets ayant appartenu à RLS, comme une pipe, sa canne à pêche, ses bottes et une cape ainsi que des nombreuses photos et lettres relatives à sa vie. Ce musée détient également une peinture montrant le vieux pont de Grez et les bords du Loing.  

Notre balade s’est terminée dans le Pub Deacon Brodie’s Tavern, un Pub plein de cachet, toujours rempli et bruyant, mais vraiment sympa et qui aurait inspiré Stevenson pour son roman Dr. Jekyll et Mr. Hyde.

Petite anecdote : Lors de notre dîner au pub nous avons fait par hasard la connaissance de trois jeunes filles américaines et coïncidence, la mère d’une des filles à fait sa scolarité à l’école Stevenson à Pebble Beach en Californie.

Le lendemain notre programme nous a mené à l’Université d’Edinburgh Napier dans la Bibliothèque Stevenson. Nous avons pu admirer des livres originaux de Stevenson et suivre une présentation sur son œuvre par un étudiant « comme nous sur les traces de Stevenson ».

Le 11 novembre à Edinburgh

L’après-midi nous avons fait une sortie à Colinton où RLS a passé une partie de son enfance auprès de son grand-père Lewis Balfour, pasteur à l’église de Colinton.

La ville a mis en place un chemin de la poésie débutant avec une statue en bronze de RLS enfant et son chien ; c’est une belle promenade très instructive .

 

Le soir nous nous sommes tous retrouvés autour d’un bon dîner suivi d’un bal écossais avec des musiciens en kilt et nous avons pu nous entraîner dans la joie et la bonne humeur pour les danses écossaises.

Toute la journée du dimanche s’est déroulée au bord de la mer à North Berwick avec un beau soleil mais un vent glacial. Nous avons pu admirer la belle côte avec ses iles rocheuses et les phares, tous œuvres de la famille Stevenson qui passait de nombreux séjour à cet endroit.

 Le hasard nous a fait rencontrer un pêcheur de langoustes revenant de la pêche qui nous a été présenté comme un descendant de la famille Stevenson.

La ville œuvre à la valorisation du patrimoine lié à Stevenson. Ainsi nous avons pu assister à des lectures et faire une visite du Musée des Communautés Littorales.

En rentrant le soir à Edinburgh Linda Dryden (Professeur de Littérature anglaise à l’Université Napier Edinburgh) nous a reçu dans une ambiance bien conviviale pour un apéritif dînatoire.

Avant de rentrer en France le lundi après-midi notre séjour s’est terminé avec une matinée de lecture en français et anglais très amusante ou chaque membre a pu s’exprimer par un poème de Stevenson pour clore ces quelques jours d’échanges et de passion dans les traces de Robert Louis Stevenson .

Pour conclure nous voudrions dire un grand merci à Elizabeth et Rosemary qui nous ont guidé et accompagné avec beaucoup de gentillesse tout au long de ce séjour.

Si vous souhaitez partager et échanger autour de Robert Louis Stevenson notez les informations concernant la prochaine AG qui aura lieu en novembre 2018 en France et sera organisée par les Canaux du Nord.

Isolde Duvaud, février 2018

 

Périssoires

Périssoires, l’Aréthuse et la Cigarette

Dans la mythologie grecque, Aréthuse  est une nymphe du cortège d’Artémis. Étant la fille de Nérée, elle est aussi une Néréide.

Au lendemain de leur funambulesque aventure avec le commissaire de police de Châtillon, Stevenson et Sir Walter Simpson, arrivés à Grez, amarraient leurs périssoires, l’Aréthuse et la Cigarette, devant un public de curieux attentifs. Ils distinguèrent un groupe de nouveaux venus qui s’étaient adjoints à l’ancienne colonie déjà connue d’eux. C’était une dame américaine et ses deux enfants, une jeune fille et un garçon

En effet avant de se lancer avec Modestine sur les sentiers des Cévennes du Monastier à Saint-Jean-Du-Gard, notre auteur et aventurier a accompli un autre exploit : En 1876, Sir Walter Simpson et RL Stevenson entreprennent un voyage d’une quinzaine de jours, en périssoire (La Cigarette et l’Aréthuse), d’Anvers en Belgique à Pontoise en France. De l’Escaut à L’Oise, nos voyageurs suscitent l’étonnement. Mais comment peut-on voyager par plaisir, en périssoire, de la Belgique à la France ?

(Etymologie : de « périr », ce qui en dit long sur la confiance que l’on plaçait dans la stabilité d’un tel bateau !)

De cette expédition, R.L. Stevenson a tiré une épopée, écrite sans doute à Barbizon. 

Son titre : « En canoë sur les rivières du Nord ».

Quelques mots sur la périssoire

La périssoire, dont l’origine est très ancienne, est un canot creusé dans un seul tronc d’arbre, long d’environ 3,5 mètres à 4 mètres pour la périssoire monoplace destinée à la balade, à près de 8 mètres pour la « périssoire de course ». Sa construction à bouchain vif est le plus souvent très simple, parfois deux planches pour les côtés et une pour le fond du bateau suffisent. C’est en général un bateau étroit et instable donc périlleux, d’où son nom.

Si le bouchain est arrondi, la coque est dite « en forme » 

S’il est anguleux, la coque est dite « à bouchain vif ».

Le bouchain est une partie du bordé d’un bateau, représentant la zone intermédiaire entre les fonds et les murailles.

Elle fut très en vogue comme petit canot de plaisance aux XIXe et XXe siècles en Europe avant d’être détrônée par les canoës importés du Canada durant la première moitié du XXe siècle. Elle se manœuvre à la pagaie double et se différencie par sa construction en planches de bois, et non pas en ossature bois ou os recouverte de peau ou de toile, et par ses sections souvent quasi rectangulaires.

La périssoire a constitué un sujet de tableaux pour Gustave Caillebotte, peintre impressionniste :                              

L’exploit est sportif mais avec plus d’un siècle de recul, nous retenons sa dimension littéraire et documentaire. Nous cheminons en compagnie d’une France oubliée de bateliers, mariniers, colporteurs, saltimbanques, comédiens, pêcheurs et autres restaurateurs.

L’auteur s’y livre aussi et nous confie sa passion des cartes. « J’ai toujours aimé les cartes et je voyage dans un atlas avec le plus vif plaisir ».

A Compiègne, Pont-Saint-Maxence ou Creil, au bord de l’Oise, le fleuve est l’axe majeur de la vie locale. Dans l’église de Creil, 1 ex-voto frappe R.L. Stevenson. « La reproduction fidèle d’une péniche qui se balançait à la voûte, portant inscrit ce souhait  » Dieu mène à bon port le Saint Nicolas De Creil » ».

Voilà  pourquoi les associations RLSBG et Artistes du Bout du Monde ont acquis 2 périssoires, dont l’une a été restaurée et l’autre conservée en l’état.

 

Le résultat de cette restauration a été visible lors du Forum des associations de Grez le 10 septembre 2017

Merci, à toutes les nombreuses personnes qui ont assisté au baptême de la périssoire, à sa mise à l’eau et à la découverte de “l’OFNI”…. (Objet flottant non identifié)

En complément, sur le stand sport et loisirs qui nous a accueilli la deuxième périssoire non restauré a été présentée

 

Rosier Robert Louis Stevenson

Baptême du 13 décembre 2017

Et voilà, après un long travail d’horticulteur, ( merci aux rosiers André Eve), une souscription réussie (merci à toutes et à tous pour vos soutiens), l’heure est venue du baptême ( merci au maire de Fontainebleau) et un grand merci à Alexandra Lapierre pour avoir accepté d’être la marraine de ce rosier, après avoir écrit un fabuleux  « Fanny Stevenson »

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Vous souhaitez planter un rosier « Robert Louis STEVENSON » dans votre jardin

rosier buissonnant réalisé à l’initiative de notre association par le rosiériste EVE, c’est encore possible jusqu’à fin mars 2018

au prix de 18 euros. Après, il faudra attendre mai-juin pour des rosiers en container…

Cliquez sur l’image

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Ville de Fontainebleau

L’association “Robert Louis Stevenson de Barbizon à Grez” , membre du réseau européen “Sur les traces de Robert Louis Stevenson” (porteur de l’Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe et membre de la Fédération française des Itinéraires culturels européens), a inauguré ce matin devant l’Hôtel de Ville de #Fontainebleau, en présence de son président Michel Legros, Alexandra Lapierre, romancière et marraine du rosier Robert Louis Stevenson et de Frédéric Valletoux, un rosier « Stevenson » spécialement crée pour fleurir les villes, villages et chemins de randonnées de l’itinéraire !

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Adhérez à l’Association

L’association Robert Louis Stevenson de  Barbizon à Grez a pour objectif de valoriser la présence de Robert Louis Stevenson dans la région entre 1875 et 1878 au travers son œuvre littéraire, notamment des ouvrages réalisés durant cette période, et de sa vie au milieu des colonies d’artistes, plus particulièrement à Barbizon et à Grez sur Loing.

Pour cela, l’association a pour missions de promouvoir le tourisme vert à l’instar de R.L. Stevenson, autour, entre autres de l’itinéraire Stevenson en forêt de Fontainebleau et de développer et de soutenir les études et recherches relatives à la présence et à l’œuvre de R.L. Stevenson.

Un itinéraire de randonnée « Robert Louis Stevenson en forêt de Fontainebleau de Barbizon à Grez » existe  dans la forêt de Fontainebleau. Pour télécharger le livret , cliquez ici.

L’association organise régulièrement des rencontres littéraires, des expositions, des conférences et des visites. Avec l’association Artistes du bout du monde, elle dispose d’un grand nombre de publications sur Robert Louis Stevenson.

Chaque année, elle organise un week-end, le 3ème dimanche d’octobre, pour célébrer le passage de Stevenson dans la région. Pour cela, elle organise des randonnées et des lectures de textes de R.L. Stevenson.

Pour accéder au formulaire d’adhésion , cliquez –>  RLSdBaG – Appel Cotisation 2018–> pdf  –> Word.