BONNE ANNÉE 2019

BONNE ANNÉE 2019

Bonjour à toutes et tous,

Que 2019 vous soit une année de joie, de santé et de bonheur. Qu’elle nous trouve réunis autour de notre ami écrivain voyageur pour échanger, apprendre toujours plus de lui et de son œuvre et les célébrer tou(te)s deux. Ayant terminé 2018 par des cadeaux, pourquoi ne pas commencer de même cette nouvelle année. C’est en effet un beau cadeau, reçu au pied du sapin que cet album de 160 pages, intitulé « HERMISTON », traduction en Bande Dessinée du roman « Weir of Hermiston » que Stevenson écrivait à Vailima lorsqu’il a succombé à une attaque cérébrale. L’auteur et dessinateur, Jean Harambat a complété et achevé le roman en suivant très scrupuleusement les nombreuses indications données par Stevenson lui-même dans ses écrits et notamment dans sa correspondance. Le dessin n’est pas esthétique, plutôt rude, taillé à la hache, mais passé le premier abord, il invite à se projeter dans la rudesse de l’époque, de la lande Ecossaise et dans l’histoire elle-même. Le roman revisite de nombreux thèmes chers à RLS à qui son pays natal manquait. Le bienheureux hasard a fait que Jean Harambat soit un ami d’enfance de mon neveu, né dans les Landes françaises, c’est ainsi que je peux vous en parler aujourd’hui. J’ai, de ce fait obtenu facilement son adresse mail et ne manquerai pas de le contacter pour de futures collaborations. Bonne lecture à ceux qui feront l’acquisition de cet album. ————————————————————

Hello to all,

May 2019 be for you a year of joy, health and happiness. That she finds us gathered around our friend travel writer to exchange, learn more and more from him and his work and celebrate them both. Having finished 2018 with gifts, why not start the same this new year. It is indeed a beautiful gift, received at the foot of the Christmas tree that this album of 160 pages, entitled « HERMISTON « , comic book translation of the novel « Weir of HERMISTON » that Stevenson wrote to Vailima when he succumbed to a cerebral attack. The author and draftsman, Jean Harambat completed and finished the novel by following very scrupulously the numerous indications given by Stevenson himself in his writings and in particular in his correspondence. The design is not aesthetic, rather rough, carved with axe, but passed the first contact, it invites to project itself in the harshness of the time and the Scottish Moor. The novel revisits many themes dear to RLS to which his native country was missing. Blessed coincidence has made Jean Harambat a childhood friend of my nephew, born in the French heaths (Landes departement 40), so I can tell you about it today. I have, thus obtained easily his email address and will be sure to contact him for future collaborations. Good reading to those who will be acquiring this album.

——————————————————- Nous poursuivrons avec deux promesses pour cette année, L’une, à retrouver dans un premier temps sous forme de cadeau qui sera offert par « Les canaux du Nord, Dans le sillage de R.L. Stevenson » à quelques bienheureux établissements scolaires, littéraires, culturels, académiques ou touristiques du Nord de la France et du Hainaut Belge, grâce au chantier ouvert pour la réalisation du jeu L’Aréthuse (fin d’année sans doute). L’autre étant l’ouverture du chantier de réfection du canal de la Sambre à l’Oise, articles de presse aimablement communiqués par notre ami Jean Louis Felbacq de « Thiérache Avenir Tradition » amicalement, à la semaine prochaine ————————————— We will continue with two promises for this year, One, to be found at first in the form of gift offered by « the canals of the north, in the wake of R.L. Stevenson » To some blessed schools, literary, cultural, academic or tourist of the north of France and the Hainaut Belge, thanks to the shipyard opened for the realization of the game the Arethusa. The other being the opening of the repair site of the Canal de la Sambre in Oise, press articles kindly communicated by our friend Jean Louis Felbacq of « Thiérache future Tradition  » Friendly, next week

Christian Brochier